Bloomfield Investment Corporation

En Afrique de l’Ouest comme ailleurs les techniques d’évaluation de défaut des clients se développent rapidement. En revanche, l’évaluation du risque de crédit n’est pas une pratique courante pour les marchés financiers africains, alors que partout dans le monde les investisseurs ont recours à la notation financière pour mesurer leur exposition au risque de défaut des émetteurs de titres. La notation est également utilisée par les banques pour l’évaluation de leurs risques de contrepartie et, depuis l’introduction de « Bâle 2 », elle est devenue un instrument de réglementation bancaire. L’Afrique de l’Ouest et Centrale sont les seules régions au monde où les acteurs de la finance locale n’ont pas recours à la notation.

Actuellement, même si les autorités de régulation du marché financier ont pris conscience de cette mesure et compte y remédier bientôt, les émetteurs obligataires doivent  s’acquitter de frais importants liés à la garantie exigée par la réglementation de l’UEMOA pour accéder au marché, ce qui a pour effet de renchérir le coût des emprunts et de ralentir le développement des marchés locaux. En outre, le manque d’information sur le risque des emprunteurs rend difficile l’accès au crédit pour un grand nombre d’opérateurs économiques et nuit à l’attractivité de la Zone pour les investisseurs étrangers.

 Or, l’utilisation de la notation permettrait d’éliminer ou du moins de limiter le recours à la garantie ce qui se traduirait par une diminution considérable du coût des emprunts. En outre, elle aurait pour effet d’améliorer l’information sur le risque de crédit des émetteurs de titres obligataires, contribuant ainsi à augmenter l’efficience du marché.

Afin de répondre aux attentes des marchés financiers et des banques en Afrique, Bloomfield Investment Corporation propose un système de notation du risque de crédit des emprunteurs et des émetteurs de titres obligataires. Les notes attribuées par Bloomfield Investment Corporation traduisent le risque de défaillance des entreprises, banques, institutions publiques ou pays qui lèvent des fonds sur le marché ou auprès des banques. Elles permettent ainsi une hiérarchisation des emprunteurs en fonction de leur risque de crédit, qui est essentielle en vue de déterminer les marges d’intérêt – ou prime de risque – appliquées par les prêteurs, qu’il s’agisse de banques ou d’investisseurs obligataires. L’approche de Bloomfield Investment Corporation répond donc aux préoccupations des investisseurs sur les marchés obligataires ainsi que des institutions financières.

Les prestations de Bloomfield Investment Corporation :

  • Notation financière (Credit Rating)
  • Intelligence économique et financière (Market Intelligence)
  • Solution de gestion de risque de contrepartie pour les PME
  • Formations et séminaires